Le forum des TL de St-Charles!

Ceci est un forum d'entraide, pas de pompage! Donnez vos liens, vos infos, pas votre travail, et blablatez tranquillement!...
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La vie heureuse.

Aller en bas 
AuteurMessage
Maeva

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 28
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: La vie heureuse.   Ven 24 Aoû - 8:23

Bonjour les filles,
Avez-vous trouvé, la vie heureuse de Sénèque dans l'édition demandé, qui était dans les oeuvres à se procurer. Je n'ai rien obtenu, et je crois bien avoir fait tous les Gilberts jeunes de Paris...
Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-divin-sanglot.blogspot.com
vIrgInIE

avatar

Nombre de messages : 10
Age : 28
Localisation : 91200
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: ...   Sam 25 Aoû - 14:20

je l'ai pas trouver à gibert jeune mais dans une petite boutique pas loin...
en tout cas l'edition est bonne, tente à une librairie ou dans une sorte de gibert jeune comme j'ai fait je l'ai payé 1euro... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nivi91.skyblog.com
Marie
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 28
Localisation : Athis-Monstre
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: La vie heureuse.   Mer 31 Oct - 9:47

Salut tout le monde!

Nous avons un commentaire de texte à faire sur un extrait de la vie heureuse, et j'ai trouvé qu'il n'était pas très facile de se pencher sur un texte étalé sur trois petites pages du livre. Je l'ai recopié à l'ordi pour pouvoir mieux travailler dessus, le voici donc:

Sénèque
La vie heureuse

(extrait de la page 29 à la page 31)


Ceux qui ont cru que le souverain bien résidait dans les plaisirs doivent bien voir en quel lieu vil ils l’ont placé. Aussi nient-ils que la volupté puisse être dissociée du la vertu et affirment-ils que nul ne peut vivre honnêtement sans vivre dans le plaisir, ni vivre dans le plaisir sans vivre honnêtement. Je ne vois pas comment ces tendances si contraires peuvent être combinées et réunies dans un même couple. Quelle raison, je vous prie, nous empêche de séparer la volupté de la vertu ? Apparemment, si le principe du bien est dans la vertu, ce qu’on aime et qu’on désire y plonge aussi ses racines ? Mais, si volupté et vertu étaient confondues, nous ne discernerions pas ce qui est agréable sans être honnête de ce qui au contraire est honnête mais pénible et demande à être recherché au milieu des douleurs. Ajoute encore que la volupté conduit à la vie la plus ignoble, tandis que la vertu n’admet pas de vie répréhensible et que certains sont malheureux non faute de volupté, mais, au contraire, à cause de la volupté elle-même, ce qui n’adviendrait pas si elle était étroitement mêlée à la vertu, qui, même si elle n’est pas souvent accompagnée de beaucoup de volupté, n’en est jamais privées complètement.
Pourquoi assembler des choses dissemblables, ou, pour mieux dire, opposées ? La vertu est grande, noble, royale même, invincible et infatigable ; la volupté est basse, servile, faible, périssable, et son séjour, sa demeure, ce sont les lupanars et les tavernes. Tu rencontreras la vertu au temple, au forum, à la curie, debout devant des remparts, couverte de poussière, la peau hâlée, les mains calleuses ; la volupté, le plus souvent furtive et cherchant l’obscurité, c’est aux alentours des bains, des étuves, des lieux qui redoutent la police que tu la trouveras, molle, languissante, ruisselante de vin et de parfum, pâle, ou bien fardée et embaumée comme un cadavre.
Le souverain bien est immortel, il ignore l’esquive, ne comporte ni satiété ni remords : car jamais une âme droite ne fait volte- face, ne se prend en haine ni ne change rien à sa vie, qui est la meilleure ; la volupté, au contraire, au moment même où elle charme le plus, s’éteint : son domaine n’est pas grand, aussi le couvre-t-elle vite, elle dégoûte et se flétrit après le premier élan. Il n’est point de stabilité dans ce qui est, par nature, mouvant. Aussi ne peut-il y avoir non plus de solidité dans ce qui vient et passe très vite, qui est destiné à périr par l’usage même qu’on en fait : car la volupté n’aboutit qu’au lieu où elle cesse, et au moment où elle commence elle regarde déjà sa fin.


Bon courage!!! bom


Sinon, pour en savoir un petit plus, voici quelques liens:

Page wikipédia sur la vie heureuse:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sur_la_vie_heureuse

Page wikipédia sur Sénèque:
http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9n%C3%A8que_le_Jeune

Quelques citations de La vie heureuse:
http://www.gilles-jobin.org/citations/?P=s&au=323

Un site perso:
http://perso.orange.fr/philo-lettres/seneque_2.htm

Bonnes vacances à tout le monde! Wink

_________________
"Le seul charme du passé, c'est qu'il est passé." (Oscar Wilde)
http://miroir-monstrueux.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miroir-monstrueux.blogspot.com
Aurore

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 29
Localisation : Athis
Date d'inscription : 21/12/2006

MessageSujet: Re: La vie heureuse.   Sam 3 Nov - 8:10

thanks Marie ! ^^
dis j'ai un ti tout piti problème je n'arrive plus à mettre la main sur le plan de la vie heureuse de notre très cher prof de philo....lol
est-ce-que tu pourrais le mettre ici stp??

mici bcp d'avance :s ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sweety248.skyblog.com
Marie
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 28
Localisation : Athis-Monstre
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: La vie heureuse.   Sam 3 Nov - 9:00

Le voici ma très chère épouse!

Introduction: La nécessité de comprendre ce qui rend la vie heureuse et d'étudier comment l'atteindre
p.15-16 du début jusqu'à "notre désir naturel nous pousse"

I. Le souverain bien et la sagesse

A. Le chemin de la foule n'est pas le bon
de "bien sur" p.16 à "misérable" p.21

B. Définition du Souverain Bien
de "recherchons un bien" p.21 à "tous les soins de son corps" p.27

C. Polémique anti-épicurienne: le souverain bien n'est pas le plaisir
de " l'âme aussi" p.27 à "il se rend à la volupté" p.48

D. Polémique anti-aristotélicienne: le souverain bien n'est pas la vertu alliée au plaisir
de "qu'est-ce qui nous empêhce pourtant" p.48 à "voilà la liberté" p.51

Conclusin du I: Le bonheur se fonde sur la vertu
de "donc c'est sur la vertu" p.51 à "comme s'il l'était" p.53

II. Le philosophe et les biens de ce monde

A. Le philosophe est injustement blâmé
de "si quelqu'un" p.51 à "rien n'en tombera" p.69

B. Potrait de l'aspirant à la sagesse
de "la conduite des philosophes" p.59 à "rien n'en tombera" p.69

C. La générosité: donner n'est pas facile
de "celui qui croit" p.70 à "un homme digne d'elle" p.71

D. Discours de l'aspirant à la sagesse et du sage
de "il n'y a donc pas lieu" p.71 à "la véritable signification" p.77

E. Différences entre le sage et l'insensé
de "quelle différence y a-t-il donc" p.77 à "au fond des abîmes" p.85

Bonne lecture! Wink

_________________
"Le seul charme du passé, c'est qu'il est passé." (Oscar Wilde)
http://miroir-monstrueux.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miroir-monstrueux.blogspot.com
Aurore

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 29
Localisation : Athis
Date d'inscription : 21/12/2006

MessageSujet: Re: La vie heureuse.   Dim 4 Nov - 11:42

ahhh mici ma dulcinée!!!!! tu me sauves la vie! Razz
vi vi sus au livre! study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sweety248.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie heureuse.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie heureuse.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonne et Heureuse Année à Toutes et à Tous
» Heureuse détentrice du HTC Desire mais totale néophyte ...
» 25 janvier - bonne et heureuse retraite
» ALORS HEUREUSE de Jennifer Weiner
» Bonne et Heureuse Année.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des TL de St-Charles! :: Entraide! :: Philosophie-
Sauter vers: